A ma connaissance, il y a eu 15 forts dans le Wyoming, si on les prend par ordre alphabétique et par rapport aux Comtés, il y Fort Bonneville (1832-1839) dans le comté de Sublett , Fort Bridger (1843-?) dans le comté de Uinta, Fort Caspar (1865-1867) dans le comté de Natrona, Fort Fetterman (1867-1882) dans le comté de Converse, Fort Halleck (1862-1866) dans le comté de Carbon, Fort Laramie (1849-1890) dans le comté de Goshen, Fort McKinney (1876-1894) dans le comté de Johnson, Fort Phil Kearny (1876-1894) dans le comté de Johnson, Fort Platte (1840-1846) dans le comté de Goshen (?), Fort Reno/Connors (1865-1868) dans le comté de Johnson, Fort David A Russell (1867-a nos jours) dans le comté de Laramie, Fort Sanders (1866-1882) dans le comté de Albany, Fort Stambaugh (1870-1878) dans le comté de Frémont, Fort Washakie (1869-1909) dans le comté de Frémont, et le dernier Fort Yellowstone (1886-1918) dans le comté de Park. Les migrants arrivent dés fin 1790 vers l'ouest, l'aventure, les terres vièrges, l'eden au bout de la route, mais ils arrivent fatigués, usés, las, et les indiens qui ne veulent pas d'eux, leurs font savoir. Il faudra donc les protégés contre des habitants qui étaient là avant eux. On construit des forts, pour que les voyageurs prennent du repos, commercent, vendent des fourrures... Les forts poussent le long des routes, des chemins, dans l'ouest, mais ici nous sommes dans le Wyoming, l'État carré, et il y a des forts qui arrivent dans tout les coins. Pourtant le Wyoming reste peu fréquenté, mais il y a l'Oregon Trail qui le traverse, et les milliers de voyageurs, le California Trail, le Mormon Trail, et toujours plus de personnes qui ont besoin de protections.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FORT LARAMIE

Vers les années 1830, "Fort Laramie" était juste un comptoir pour le commerce de la fourrure, situé dans le "Goshen County", le long de la "Laramie River". En 1849, l'armée américaine en prend le contrôle en l'achetant 4000$, pour venir en aide aux Colons et aux Mormons qui faisaient une étape ici. C'est a "Fort Laramie", devenu un centre de commandement important aux sujets des guerres indiennes, et en 1851 le premier traité y fut signé. Un deuxième traité sera signé en 1868, pour mettre un terme a la guerre indienne et consacrant la défaite de l'armée américaine. Le fort a été nommé d'après "Jacques De La Ramée", un trappeur Franco/Canadien qui fréquentait la région au début du XIXè siècle. Il y avait construit une cabane au confluent de Laramie et de la "Platte River". Après qu'il eu été tuer, son nom fut donné au fort.

De nos jours, c'est le "National Park Service" qui gère l'entretien du site de 833 hectares, situé a environ 112 miles de la capital "Cheyenne". De vrais personnages jouent le rôle des trappeurs, pionniers, mormon etc... On peut voir les appartements du Colonel, Les chambres de la cavalerie, l'ancien hôpital, le poste de garde, et beaucoup de choses qui retiendront votre attention. Proclamé "Monument National" en 1938, pour devenir "Site Historique National" en 1960. Contrairement aux films hollywoodiens, ici, pas de palissades en rondin, mais beaucoup de batiments refaits ou dans l'états.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FORT PHIL KEARNY

Le fort "Phil Kearny" est entre les villes "Buffalo" et "Sheridan", c'était un grand fort sur les hauteurs avec une trés bonne et belle vue sur les environs. le général "Carrington" arrive avec 700 hommes, pour construire la fortification destiné a protéger le piste Bozeman. Mais il est quand même mal situé, pas de foret autour de la construction, les soldats et bûcherons sortent régulièrement loin de leur forteresse, et subissent les attaques des Cheyennes, Sioux, et Arapahos, avec a leur tête le grand chef "Red Cloud".

Le capitaine "Fetterman" dit qu'il viendrait a bout des indiens avec seulement 80 soldats. Le 21 Décembre 1866, le général "Carrington" lui donne son aval pour combattre "Red Cloud", mais lui ordonnant de ne pas se mettre hors de vue du fort, c'est a dire, au-de la de la crête nommée "Lodge Trail Ridge". Le capitaine "Fetterman" enfreint les ordres, et va plus loin que le lieu prévu, il a mis les indiens en fuites et les poursuit, mais c'est un piège, de l'autre coté de la colline, deux milles guerriers les attendent. Rapidement sans munitions, les pauvres soldats de "Fetterman" meurent en moins de trente minutes. Seront retrouvé cote a cote, le capitaine et son second, avec un trou dans la tempe, ils se donnent la mort avec leur propre revolver.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FORT FRED STEELE
Construit en 1868 par le Major Richard Dodge pour la protection des ouvriers de la "Union Pacific Railroad" qui traverse le Wyoming, le fort porte le nom d'un Général de la 20è Infanterie de l'Union, Fred Steele. Plus grand chose a voir, a part la trace de quelques emplacements de bâtiments, les entrepôts, la poudrière, deux grandes cheminées, et un chemin qui serpente au milieu du fort. Abandonné le 03 novembre 1886, le fort est inscrit au registre national des lieux historiques du Wyoming. Une petite ballade a travers le chemin, impressionne, en dit long sur la façon dont le fort était.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

FORT BRIDGER
Créé par Jim Bridger et son ami Louis Vasquez en 1843, dans le Sud/Ouest du Wyoming au bord de la "Green River", le fort Bridger au départ n'avait que deux maisons. Ici arrive les émigrants, les hommes des montagnes, des mormons, des indiens, les chariots de l'Oregon Trail et la California Trail passeront aussi par le fort et même le "Pony Express". En arrivant les voyageurs sont souvent déçus, contrairement a "Fort Laramie", le fort parait misérable, avec des maisons construites en rondins et de la boue. De nos jours il y a toujours beaucoup de batiments a voir, avec une très belle statue de Jim Bridger a l'entrée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

A VENIR

FORT CASPER

Le charme de mon Wyoming tient pour grande part au dépouillement de ses paysages, c'est la région ou l'on s'attend a voir surgir un cowboy solitaire. Mon Wyoming, est le Paradis terrestre, situé à la fois sur des grandes plaines et sur d'énormes montagnes composés de trés hauts sommets dont certains atteignent plus de 4000 mètres d'altitude, avec les fameuses montagnes rocheuses. Les animaux sauvages qu'on aperçois aussi bien dans la nature, sur la route ou quelque fois en ville. Les habitants, que l'on appellent "WYOMINGITE", accueillants, doux, calmes, souriants, et comme j'aime le dire "cool".

DIMANCHE DE

8h00 A 9h00

Souvenir Country

et de 9h00 A 11h00

Nouveautés Country

LUNDI DE

9h00 A 11h00

JEUDI DE

14h00 A 16h00

http://www.libellulefm.

com/radio/

I WANT YOU IN

WYOMING

American Journey's

de Cambrai

24, 25 & 26 Mai 2018